Géants du net et politique, vers la fin du dialogue?

Hébergement, Transports, International, Gouvernements · · Commenter

On évoquait ce thème il y a déjà presqu’an un an dans ces colonnes sur les échanges entre les leaders du web, et notamment ceux qui nous viennent de cette nouvelle économie, et les acteurs institutionnels. 

On ne peut pas dire que la situation ce soit améliorée ces derniers mois ! On a vu en France ces derniers temps une forte tension s’installer entre le trio Taxis – Uber – Politiques, et bien que cela ce soit calmé, rien n’est réellement réglé. Cela n’empêche pas Uber de continuer à se développer, comme en témoigne cet email reçu il y a deux semaines, annonçant un service estival dans quelques grandes destinations côtières.

À Paris, on a de plus en plus de grincements de dents de la part des édiles locaux vis-à-vis d’Airbnb, malgré les quelques millions d’euros collectés via la taxe de séjour, et qui s’étend maintenant à 18 grandes villes de France, comme l’explique cet article des Echos. Car dans le même temps, au mois de mai, la mise en ligne en open data par la Mairie de Paris d’un fichier des loueurs déclarés a relancé les débats, sur un fond nauséabond de suspicion de délation alimenté par les médias.

En Europe, on observe de nombreux mouvements de la part de grandes villes. Barcelone avec de plus en plus de revendications de la part des habitants, mais surtout Berlin, où la Mairie vient de durcir la réglementation, jusqu’à quasi interdire l’activité Airbnb.

Pour lire la suite, cliquez ici.

Source : etourisme.info

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 11 NOVEMBRE 2019

  • Ôrigine artisans hôteliers - Amélie Leduc Dauphinais
  • Marriott Château Champlain - Anne-Marie Dorion

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations