Et si l'Aéroport de Saint-Hubert devenait le Billy-Bishop de Montréal?

Transports · · Commenter

C’est en tout cas l’objectif exprimé par Charles Vaillancourt, président du conseil d’administration de DASH-L (l’organisme sans but lucratif qui exploite l’Aéroport). « Cette année, nous allons ainsi donner un nouveau cap au développement de l’aéroport », a-t-il déclaré, cité dans La Presse+.


Interviewé par Didier Bert, M. Vaillancourt a identifié parmi ses priorités l’offre de dessertes de transports aériens régionaux. Dans cette optique, le gouvernement fédéral a déjà investi 17 M$ pour refaire la piste principale. « Elle peut désormais accueillir des avions aussi gros que des Boeing 737 et des Airbus A320 », souligne-t-il.

En revanche, il manque encore à l’AMSL l’aérogare nécessaire pour accueillir les passagers, traiter les bagages et appliquer les procédures de sécurité. « Nous cherchons un partenaire qui participe avec nous à la construction de l’aérogare, et qui en serait le premier locataire », indique M. Vaillancourt, précisant que des discussions sont en cours avec des transporteurs nationaux. En outre, DASH-L étudie les possibilités de financement provenant d’organismes comme la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Lire l'article complet

Source: Tourisme Plus

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 10 décembre 2018

  • Impéria Hôtel & Suites Boucherville - Maxime Lastennet
  • Auberge Saint-Antoine - Emma-Jeanne Bouchard
  • Impéria Hôtel & Suites Boucherville - Audrey Duvivier
  • Impéria Hôtel & Suites Boucherville - Nancy Racine

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations