Entreprise touristique innovante: la suite

Chronique ressources humaines · · Commenter

Notre première chronique sur l’entreprise touristique innovante mettait en lumière deux importantes caractéristiques de l’entreprise innovante : une vision partagée du changement et une ouverture à sa mise en œuvre. Mais comment traduire cette approche dans la gestion au quotidien d’une PME touristique ?

 

Un leader visionnaire, des employés motivés

Innover dans l’entreprise touristique, c’est offrir une expérience client qui se distingue. Si les leaders de l’organisation doivent affirmer leur ouverture à l’innovation, les contacts quotidiens entre les employés et le client constituent aussi un terreau fertile pour identifier des pistes d’amélioration jusque-là inexplorées. L’entreprise touristique innovante compte sur le potentiel créatif et l’engagement de ses employés.

Miser sur des gestionnaires inspirants 

La Chaire de tourisme Transat et Tourisme Montréal dévoilaient récemment 13 grandes tendances en tourisme pour 2013. L’une d’elles réside dans la mutation profonde du rôle du gestionnaire touristique dont le leadership ne peut plus reposer sur l’autorité, mais sur la capacité à faire travailler les employés ensemble dans des réseaux humains aux ramifications de plus en plus étendues. Ceci traduit bien les défis de l’entreprise innovante.  

L’entreprise innovante mise sur un style de gestion plus ouvert, sur la contribution active de chacun de ses employés. Les gestionnaires sont des coachs, des facilitateurs, un relais précieux de cette vision d’ouverture au changement. Ils multiplient les occasions de renforcer le message « innovant » porté par la direction de l’entreprise et de solliciter l’engagement de chacun pour une qualité de service toujours renouvelée.  

Les politiques de l’entreprise reflètent l’ouverture au changement. Elle investit dans la formation de ses employés pour accroître leur autonomie professionnelle. Elle recrute des employés en ciblant un profil d’ouverture au changement. Les réseaux sociaux et le web y sont perçus comme une source d’inspiration et une occasion de réseautage au potentiel illimité. Sa politique d’utilisation du web et des réseaux sociaux s’inscrit dans cette approche, insistant sur le respect des valeurs de l’entreprise. 

Accueillir les idées comme un client       

L’entreprise innovante mise résolument sur la communication et la participation. Gestionnaires accessibles, rencontres d’équipes, groupes de discussion interne, intranet, les voies de communication sont ouvertes et les employés peuvent communiquer leurs idées pour améliorer le service. Si une idée est retenue, on se félicite et on va de l’avant. Si elle ne l’est pas, on l’améliore. La créativité est encouragée et les suggestions des employés sont prises au sérieux. Toutes les idées ne passeront pas à l’étape de l’implantation, mais chacune d’elles sera traitée avec respect et cette nuance est importante.     

Se remettre en question  

Bref, l’entreprise innovante se remet en question de façon continue. Elle est ouverte sur le monde, cherchant toujours à se dépasser. Ses gestionnaires croient en l’innovation, communiquent cette conviction de façon inspirante et encouragent leur équipe à se dépasser, à faire intimement partie du succès de l’entreprise.        

Pour en savoir plus sur les pratiques de gestion de l’entreprise innovante :

Articles 

Roy, C. pour Secor, Innovation /exportation pour des PME de classe mondiale, Québec, 2011, Lien 

Fortin, J.-P.,  Après les organisations apprenantes: place aux organisations inspirantes, ORHRI 2012. Lien

A lire aussi : L'innovation, une affaire de produit ?

Entrevue exclusive avec Daniel Gauthier - La part du rêve

Twitter

Nominations

Destination Canada

Après un processus de nomination ouvert, transparent et fondé sur le mérite, M. Dave Laveau devient le premier Autochtone à être nommé au conseil d’administration de Destination Canada. Suite à ce processus qui tient aussi compte de l’égalité entre les sexes et de la diversité du Canada, l’honorable Bardish Chagger, leader du gouvernement à la Chambre des communes et ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme, annonçait par voie de communiqué les huit nominations à ce prestigieux conseil. Cette nomination de M. Laveau vient sans contredit donner une voix supplémentaire au leadership de l’Association touristique autochtone du Canada (ATAC), de Tourisme Autochtone Québec (TAQ) et de notre industrie.

M. Laveau est présentement vice-président de l’ATAC et directeur général de Tourisme Autochtone Québec (TAQ), association chargée de défendre les intérêts des entreprises touristiques autochtones du Québec en leur offrant des produits et des services favorisant leur développement, les meilleures pratiques d’affaires et leur positionnement sur les marchés touristiques. TAQ est la plus ancienne association touristique autochtone au Canada comptant plus de 25 ans d’actions. Elle représente plus de 180 membres actifs, associés et délégués impliqués dans le développement fondamental du tourisme autochtone au Québec.

« C’est un réel honneur pour moi, à titre d’Autochtone, mais aussi de leader de l’industrie touristique du Québec, d’être nommé au conseil d’administration de Destination Canada. Il s’agit également d’une responsabilité et d’un privilège de prendre part à ce grand cercle décisionnel qui assure la vitalité de l’industrie. » a déclaré M. Laveau. Récemment au Québec, le ministère du Tourisme réaffirmait le positionnement stratégique du tourisme autochtone dans la mise en œuvre de ses stratégies sectorielles. Cette nomination s’ajoute donc aux signaux forts lancés par les deux paliers de gouvernement pour notre industrie.  

« La nomination de M. Dave Laveau au conseil d’administration de Destination Canada témoigne d’une plus grande reconnaissance du rôle de l’industrie touristique autochtone et j’en suis très heureux », a déclaré M. Keith Henry, président-directeur général de l’ATAC. « Son engagement continu envers le développement du tourisme autochtone va au-delà de la province de Québec. M. Laveau est passionné par la croissance du secteur partout au Canada. Il s’agit d’un engagement renforcé envers le tourisme autochtone, suite à la récente annonce dans le budget fédéral 2017 d’un financement de 8,6 millions de dollars. »

L’industrie touristique autochtone au Canada emploie plus de 33 000 personnes et génère 1,4 milliard de dollars du PIB annuel canadien. Le plan quinquennal de l’ATAC, La voie de l’avenir, vise à augmenter la contribution du tourisme autochtone au PIB annuel canadien de 300 millions de dollars, à atteindre un total de 40 233 travailleurs dans l’industrie touristique autochtone et à créer 50 nouvelles entreprises touristiques autochtones.      


À propos de l’ATAC

L’ATAC vise à améliorer la situation socio-économique des Autochtones en offrant des services consultatifs en matière de développement économique et grâce à des congrès sur le tourisme, des séances de formation et des ateliers sur le renforcement des capacités, de la recherche et des informations sur l’industrie à l’intention des opérateurs touristiques autochtones et des communautés des 13 régions (10 provinces et 3 territoires du Canada). L’ATAC établit des liens avec d’autres groupes et régions ayant des mandats similaires, unissant ainsi l’industrie touristique autochtone au Canada et mettant l’accent sur le soutien collectif, le développement de l’offre touristique, la promotion et le marketing des entreprises touristiques culturelles autochtones de façon respectueuse. Le conseil de l’ATAC est composé de représentants de l’industrie touristique autochtone de chaque province et territoire. Pour plus d’informations, veuillez consulter Aboriginalcanada.


À propos de TAQ

TAQ est l’association touristique sectorielle reconnue par le ministère du Tourisme comme porte-parole officiel du tourisme autochtone et par l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador comme représentant d’un lieu d’échange et de services dans le domaine du développement et de la promotion de l’offre touristique autochtone. Vouée également à la commercialisation des expériences et produits touristiques autochtones, notre mission est d’offrir aux entrepreneurs autochtones du Québec impliqués dans l’industrie touristique, un organisme de représentation qui défend leurs intérêts, stimule leur développement et leur offre une gamme de produits et de services favorisant le développement des entreprises, l’amélioration des pratiques d’affaires et leur positionnement sur les marchés touristiques. Au Québec toujours, le nombre d’entreprises touristiques autochtones a plus que doublé depuis le début des années 2000. Rappelons qu’annuellement, le Québec autochtone partage sa culture avec plus d’un million de visiteurs et crée près de 3 500 emplois tout en totalisant des retombées économiques de l’ordre de 169 M$. Pour plus d’information veuillez consulter Tourisme autochtone.

Voir toutes les nominations