Devoir de mémoire par Louis Rome

· · Commenter

LA TOURNÉE DES RÉGIONS

Les ministres du Tourisme font tous d’une manière ou d’une autre une tournée des régions du Québec qui d’ailleurs par le passé se concluait souvent par des résultats mitigés. Dans le cas de la ministre Proulx, la tournée des régions s’inscrit dans la démarche du ministère pour l’élaboration de la prochaine stratégie de l’industrie 2020-2025. Lors de la tournée, la ministre  et son équipe ont recueilli les propos des maires et des préfets et surtout de 1400 acteurs de l’industrie.

À VOS MÉMOIRES

Après les Assises de l’industrie touristique de la semaine passée (les 6 et 7 mai à Montréal), la prochaine étape du ministère du Tourisme, pour la réflexion sur la Stratégie de croissance économique de l’industrie touristique 2020-2025, est le dépôt des mémoires d’ici la date limite du 21 juin 2019.

Le dépôt de mémoire est un exercice plutôt rare au ministère du Tourisme. L’initiative de la ministre démontre l’importance que celle-ci accorde à son processus de consultation « pour s’assurer de développer des mesures qui répondent adéquatement à la réalité quotidienne des entrepreneur(e)s ».

PISTES DE RÉFLEXION SUR LES SEPT THÈMES DE LA TOURNÉE

Quelques constats et mots clés pour chacun des thèmes, tirés de la présentation du ministère aux assises :

La main-d’œuvre

Le manque de main-d’œuvre a des conséquences directes sur l’offre et la qualité du service.

  •  «Davantage de réseautage entre les centres de formation et les entreprises afin de mieux répondre aux besoins des entrepreneurs et ainsi créer une rétention des travailleurs dans la région. »
  • « Il faudrait pouvoir offrir des emplois à l’année (avec assurances et avantages sociaux intéressants) en unifiant les besoins de main-d’œuvre des entreprises. Ex.: hiver à la station de ski, l’été sur les golfs. »

Avec des mots clés comme : Qualification, compétence, recrutement, retraite, salaire, relève, rétention, conditions de travail, bilinguisme, expertise, valorisation, formation.

L’entrepreneuriat

Les entrepreneurs ont besoin d’être soutenus financièrement et aidés dans leur prise de décisions.

  • « Il faut professionnaliser les compétences en aidant les entreprises à mettre en place des outils de transfert de connaissances et en soutenant la formation en entreprise. »
  • « Quand nous souhaitons investir, les banques et autres créanciers sont très craintifs. Il faut offrir plus d’accompagnement et des conditions gagnantes pour faire grandir les entreprises du secteur.»

Mots clés : Compétitivité, croissance, financement, formation, silo, réseautage, accompagnement, relève, concertation, mentorat, produits, concurrence, maillage.

L’investissement

Les entrepreneurs se butent à plusieurs obstacles, notamment à la lourdeur administrative.

  • « Il faut plus de concertation entre les différents ministères, les divers paliers gouvernementaux et les institutions financières pour simplifier et rendre plus accessible l’accès au capital, le tout en cohérence avec les réalités du secteur du tourisme. »
  • « Il y a des problèmes d’accès aux programmes d’aide financière. Il faut adapter ces programmes aux besoins des entreprises et à leur réalité. »

Mots clés : financement, travail en silo, concertation, subvention, rentabilité, produits, accompagnement, capital de risque, innovation, garanties de prêts, délai administratif.

L’innovation

Innover est coûteux en temps, en argent et en formation pour les entrepreneurs. Un regroupement des efforts est donc nécessaire.

  • « L’innovation doit être LA priorité. Les gens doivent investir, innover dans l’offre de services pour tirer leur épingle du jeu. »
  • « Il faut s’assurer de soutenir les entreprises dans la recherche d’idées nouvelles pour que l’on puisse améliorer les processus, les attraits, les évènements et l’intelligence entrepreneuriale. »

Mots clés : Maillage, transformation, productivité, technologies, rentabilité, main-d’œuvre, projets, agilité, financement, vision, compétitivité, durabilité, entreprise.

Accès

Les enjeux d’accès s’intensifient à mesure que l’on s’éloigne des grands centres.

  • « Les dessertes aériennes et ferroviaires interrégionales devraient être améliorées pour favoriser l’accès aux régions éloignées. »

Mots clés : Connectivité, réseau routier, liaison aérienne, coût élevé, transport en région, connectivité, intermodalité, transport en commun, investissement, subvention.

Promotion

Les entrepreneurs ont besoin d’être soutenus dans la mise en marché de leurs produits et services.

  • « La compétition est mondiale et le monde est accessible par le contenu numérique. Une stratégie de promotion unique et numérique permettrait d’ouvrir le Québec au reste du monde. »
  •  «Nous devons regrouper les  entreprises d’un même territoire pour assurer la promotion avoir un objectif commun d’attirer un touriste par la synergie de nos efforts»

Mots clés : Marketing, international, vision, forfaitisation, planification, concertation, subvention, offre, publicité, médias sociaux, communication, identité, gouvernance.

Accueil

L’accueil touristique est l’affaire de tous!

  • « Nous devons former et assurer la permanence des réseaux d’accueil pour en faire des experts de la destination. »
  • « Toutes nos entreprises éprouvent un problème de disponibilité et de compétence de main-d'œuvre. Cet enjeu affecte directement la qualité de l’accueil des clients. »

Mots clés : Signalisation, formation, collaboration, médias sociaux, gouvernance,  accompagnement, connaissance, savoir-être, bilinguisme, tournée de familiarisation

LE LEADERSHIP D’INFLUENCE

Dans sa présentation le ministère a abordé ce qu’il nomme, le leadership d’influence, voici les principaux extraits :

  • « Il manque une ligne directrice entre les différents acteurs du développement économique et une harmonisation entre les acteurs des différents paliers d’intervention. »
  •  « Nous avons besoin d’une plateforme pour regrouper l’information, nous informer et échanger avec l’industrie. »
  • « Il y a un manque d’arrimage entre les différents intervenants. Il faut avoir un leader et s’obliger à faire des démarches de concertation pour ne pas dédoubler les choses. »
  • « Il faut arrêter de gérer en silo. Le tourisme touche tout le Québec et tous les domaines. Il faut s’entendre sur des objectifs communs et travailler dans la même direction pour offrir une expérience plus complète et garder les visiteurs plus longtemps. »

CONCLUSION

Souhaitons que le ministère du Tourisme aille rapidement rendre accessibles, sur son site web, les présentations des Assises afin de permettre d’alimenter la réflexion pour la rédaction des  mémoires pour la date limite du 21 juin. N’oubliez pas, un court texte est souvent plus efficace qu’une longue plaidoirie.

Appel de mémoires et de commentaires : stratégie de croissance économique de l'industrie touristique

Louis Rome

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 16 septembre 2019

  • Groupe Voyages Québec - Sylvie Beausoleil
  • Centre Sheraton Montréal - Geneviève Taylor
  • Auberge Saint-Antoine - Romain Devanneaux
  • Restaurant Quintessence - Geoffrey Barry
  • Hôtels Holiday Inn Express et Suites - Trois-Rivières et Saint-Hyacinthe
Voir toutes les nominations