Des voitures de location vandalisées en Espagne pour dénoncer le tourisme «qui tue la ville»

Tourisme durable · · Commenter

Deuxième destination touristique mondiale, l’Espagne voit apparaître dans plusieurs villes comme Barcelone et Palma des mouvements de contestation contre le tourisme.

C’est une action coup de poing pour dénoncer à Palma de Majorque la « saturation », la « pollution » et la « transformation de la ville en une vitrine touristique ». La police espagnole enquêtait, mardi 6 août, sur des actes de vandalisme contre des voitures de location, menés dans la capitale de l’île espagnole par une organisation d’extrême gauche militant chaque été contre le tourisme de masse.

Le collectif, appelé Arran, a diffusé une vidéo sur les réseaux sociaux. On y voit deux militants, la nuit, le visage masqué, en train de taguer, crever les pneus et casser au marteau le pare-brise de deux voitures de location. L’enquête a été ouverte suite à la plainte d’une entreprise de location de véhicules, mais la police « mène l’enquête pour voir s’il y a d’autres personnes touchées », selon un porte-parole des forces de l’ordre.

Le mouvement accuse le tourisme de faire grimper les prix du logement, de dénaturer les centres-villes et de polluer l’environnement. Les milieux économiques et les partis conservateurs soutiennent au contraire cette activité qui représente plus d’un dixième du PIB de l’Espagne et jusqu’à 45 % de celui des îles Baléares.

Lire l'article complet

Source: Le Monde

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 19 août 2019

  • Centre Sheraton Montréal - Vittorio Di Re
  • Hôtel Palace Royal - Antoine Naoum
  • Alterra Mountain Company - Patrice Malo

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations