Des teigneux, pas des taiseux!

International, Ressources humaines · · Commenter

Notre industrie n’en finit pas de se débattre avec un paradoxe qui nous poursuit depuis des générations : le manque d’adhésion des jeunes pour un secteur qui est l’un des plus prometteurs en termes d’avenir. Les exploitants sur le terrain doivent gérer au quotidien une rotation anormale du personnel et un manque d’enthousiasme pour la fonction. Si les nouveaux concepts ont engagé un mouvement face à l’arrivée de nouveaux acteurs, à la modification des comportements, à la pression de la concurrence… le management « traditionnel » n’a pas vraiment engagé sa révolution. Il est plus que temps.

Certes, l’industrie hôtelière véhicule encore trop souvent l’image d’un secteur ingrat, aux horaires difficiles, aux carrières peu valorisées mais qu’a-t-on fait pour changer vraiment la donne ? Avec le poids de son passé et celui de générations d’employés cloisonnés dans leurs tâches, le monde de l’Hospitality est comme un grand paquebot qui change difficilement de cap. Alors autant prendre la barre rapidement.

La transformation des concepts s’accompagne d’une remise à plat du rôle de l’humain dans l’hôtellerie. Les fonctions traditionnelles sont en train d’exploser face au besoin accru d’autonomie des clients et – paradoxalement – d’une envie de relations plus directes et plus authentiques avec le personnel. Les métiers, définis en fonctions verticales associées les unes aux autres, ne correspondent plus aux attentes pour un contact plus polyvalent, plus chaleureux, moins technique et plus interactif.

La révolution technologique menée dans les sièges doit descendre aujourd’hui au niveau de chaque établissement. Cette réflexion sur le métier d’hôtelier, dans tous ses aspects, ne doit pas subir de tabous. Le recours à l’intelligence artificielle et aux applications diverses permet de donner aux employés de nouveaux outils pour renforcer leurs capacités à connaître les clients, à devancer leurs attentes et à maîtriser plusieurs fonctions à la fois, donc de gagner en expertise et en qualification.

L'article complet

Source: Hospitality ON

Twitter

Nominations

Bruno Leclaire nommé chef de la direction des systèmes d'information de Transat

Transat annonce la nomination de Bruno Leclaire au poste de chef de la direction des systèmes d'information (DSI) et des solutions numériques, avec effet le 1er novembre. M. Leclaire succèdera à Michel Bellefeuille, qui occupait cette fonction depuis huit ans et qui prendra une retraite active le 31 décembre prochain.

Bruno Leclaire s'est joint à Transat en 2015 en tant que vice-président, Commerce électronique et chef, Solutions numériques. À ce titre, il est en charge de la stratégie numérique de Transat, y compris la distribution en ligne B2C, la gestion de la relation client (CRM), le marketing en ligne et la mobilité. Le cumul de ses fonctions actuelles et de ses nouvelles responsabilités à la DSI amènera M. Leclaire à piloter l'ensemble des grands projets technologiques de la Société.

Après avoir co-fondé Jobboom en 2000, Bruno Leclaire a occupé divers postes de direction, notamment chez Transcontinental et Québecor Média, ce qui lui a permis de développer une vaste expérience en technologies numériques et en commerce électronique.

M. Leclaire détient un baccalauréat en technologie de l'information à l'Université de Sherbrooke.

Voir toutes les nominations