Culture et tourisme autochtones

Études, Investissements, Gouvernements · · Commenter

Les projets de recherche des professeurs Jean-François Côté (sociologie) et Dominic Lapointe (études urbaines et touristiques) sur la culture et le tourisme autochtones comptent parmi les 28 projets au pays ayant reçu au total 695 000 dollars du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH). Ces subventions de synthèse des connaissances, attribuées en mars dernier, visent à approfondir les connaissances sur l’expérience culturelle, sociale et économique des peuples des Premières Nations, des Inuits et des Métis.

Dominic Lapointe, directeur du programme de Bacc en gestion du tourisme et de l’hôtellerie

Le projet de Jean-François Côté, «Trente ans d'arts autochtones au Québec: bilan et synthèse», mené en collaboration avec Yves Sioui Durand, des productions Ondinnok  (troupe de théâtre autochtone montréalaise), a été soumis dans le cadre du programme Domaines des défis de demain du CRSH. Il vise à brosser un portrait précis des productions autochtones – théâtre, poésie, littérature, musique, cinéma, vidéo, photo – et de leur réception (médiatique, critique et populaire), en décrivant l'ampleur de la contribution des artistes autochtones à la culture et à la société québécoises au cours des trois dernières décennies. Une première synthèse de ces connaissances sera présentée à la troisième édition du Printemps autochtone d'art, organisée par Ondinnok, qui se tiendra à Montréal, en mai 2017.

Intitulé «Gouvernance, entrepreneuriat et équité dans le tourisme autochtone», le projet de Dominic Lapointe vise à recenser et à décrire les différentes formes du tourisme autochtone selon les territoires et les nations, ainsi que les types de gouvernance, le degré de participation et les formes d'entrepreneuriat des communautés autochtones dans les territoires touristiques. Selon le chercheur, le tourisme peut être un instrument de développement local et de réduction de la pauvreté au sein des communautés autochtones. Cependant, il peut aussi générer des impacts environnementaux nuisibles pour les activités économiques traditionnelles, comme la chasse et la cueillette, sans compter ses effets sur la commercialisation de la culture autochtone. Ce sont autant de défis auxquels font face les peuples autochtones afin de maintenir un équilibre entre la croissance des activités touristiques et la conservation de leurs cultures et de leur identité.

Source: ESG-UQÀM

Twitter

Nominations

Groupe Germain Hôtels

Groupe Germain Hôtels a le plaisir d’annoncer de réjouissantes nominations au sein de son organisation. L’entreprise canadienne en pleine croissance d’un océan à l’autre est fière de compter sur de talentueux professionnels résolus à faire rayonner plus que jamais la bannière des Hôtels Le Germain et des Hôtels Alt.

Monique Strouvens, vice-présidente des ventes et du marketing: Diplômée en tourisme, Monique se passionne pour les tendances et les nouvelles technologies qui façonnent l’industrie du voyage. Ses 30 années d’expérience dans le domaine de l’hôtellerie font d’elle une véritable leader. Elle s’est jointe à Groupe Germain Hôtels à l’hiver 2017 pour y chapeauter les activités de promotion, de vente, de distribution et de marketing afin de maximiser la croissance de l’entreprise dans le marché.

Christina Baldassare, directrice du marketing: Christina est une gestionnaire en marketing aguerrie qui possède plus de 15 ans d’expérience dans les domaines du développement et de la gestion de produits et de marques. Son expertise en développement des affaires, communication, marketing, créativité média et organisation d’événements fait d’elle une précieuse ressource pour Groupe Germain Hôtels. Christina est responsable d’élaborer et de mettre en œuvre la stratégie marketing de l’ensemble du Groupe afin de positionner favorablement ses bannières. Elle supervise notamment les campagnes publicitaires et la conception de divers outils promotionnels.

Marie Pier Germain, directrice des opérations: Bachelière en génie mécanique et détentrice d’une maîtrise du programme EMBA HEC-McGill, Marie Pier est un membre actif de l’entreprise familiale depuis 2006. Elle a débuté sa carrière à Calgary lors de la réalisation du complexe immobilier de l’Hôtel Le Germain en assumant des rôles clés pour la réussite du projet. Au cours des années suivantes, elle a géré les équipes d’architectes, de designers et d’ingénieurs chargées de la construction et de la rénovation des hôtels de l’entreprise, puis a pris la barre de l’Hôtel Alt Montréal en 2015 comme directrice générale. Aujourd’hui directrice des opérations, elle gère les établissements situés dans la grande région de Montréal en plus de veiller au design et à l’architecture des hôtels en construction.

Julie Brisebois, directrice générale, Hôtel Alt Montréal: Cette passionnée du service à la clientèle évolue dans l’industrie hôtelière depuis 2004. Elle a fait ses premières armes à l’Hôtel Le Germain Montréal avant de prendre la direction générale de l’Hôtel Alt Quartier DIX30, à Brossard, puis celle de l’Hôtel Alt Montréal dès l’ouverture de celui-ci en 2014. En 2016, Julie a mis le cap sur Ottawa afin de gérer l’ouverture du tout nouvel Hôtel Alt, puis en assurer avec brio la direction générale. Un an plus tard, elle reprend donc la barre de l’Hôtel Alt Montréal en succédant à Marie Pier Germain.

Jean Philip Dupré, directeur général, Hôtel Alt Ottawa: Bachelier en relations industrielles, Jean Philip s’est bâti une solide expérience en gestion des opérations et en formation dans le secteur de la vente au détail avant de se lancer en hôtellerie, où il a rapidement gravi les échelons. Il s’est joint à Groupe Germain Hôtels en 2015 en intégrant l’équipe chargée de l’ouverture de l’Hôtel Alt Winnipeg à titre de directeur de l’entretien ménager. Par la suite, il a successivement été directeur de l’hébergement à l’Hôtel Alt Winnipeg, directeur des opérations à l’ouverture du Alt Ottawa, puis délégué au développement des affaires de l’Hôtel Alt Winnipeg. Depuis avril 2017, Jean Philip est aux rênes de l’Hôtel Alt Ottawa, rôle qu’il assume avec fierté puisqu’à 27 ans, il est le plus jeune directeur général du Groupe.

Voir toutes les nominations