Commercialisation internationale et pénuries de la main-d'œuvre

Hébergement, Ressources humaines, Marketing · · Commenter

AHQL'association des hôtels du Canada (AHC) a rencontré le 2 avril dernier le caucus parlementaire du tourisme pour discuter de deux questions clés liées à l'industrie de l’hébergement du Canada; la commercialisation internationale du Canada et des pénuries de la main-d'oeuvre actuelles. Près de 20 ministres, députés et sénateurs de tous les partis politiques ont été présentés avec le défi de l'industrie de l’hébergement. 

Il y a une dépendance continue sur le marché intérieur. En 2002, 60 % des recettes du tourisme était domestique, 40 % était international. Aujourd'hui, 80 % est domestique. En collaboration avec l’AITC, la Table ronde nationale sur le voyage et du tourisme et d'autres partenaires, dont la Chambre de commerce du Canada, l’AHC préconise l'adoption de «Connecting America» - une campagne coordonnée de renouer avec le consommateur américain.

«Nous devons amener le Canada à la croissance internationale annuelle de 5 %, ce qui signifie qu’il faut continuer à travailler sur les marchés émergents et de renouer avec nos amis au sud de la frontière» a déclaré Tony Pollard, président de l'association des hôtels du Canada.

L'industrie de l’hébergement du Canada est confrontée à un déficit structural de la main-d’oeuvre avec une crise de l’emploi qualifié et semi-qualifié. L'industrie continue de s’appuyer sur les travailleurs étrangers dans les professions de première ligne, y compris les agents de bureau, le personnel des services ménagers, les serveurs d’aliments et de boissons et le personnel de cuisine.

«Une fois que les visiteurs arrivent au Canada, nous avons suffisamment de personnel pour répondre à leurs besoins, dit Pollard. «Les employeurs doivent être fournis avec des instructions plus claires sur l’engagement des employés étrangers».

Le secteur de l’hébergement recommande que le gouvernement fournisse le placement international accru pour le marketing du Canada et un programme accéléré de travailleurs étrangers temporaires pour répondre aux pénuries de la main-d'oeuvre aiguës.

Source : Association des hôtels du Canada (AHQ)

 

 

Twitter

Nominations

Bruno Leclaire nommé chef de la direction des systèmes d'information de Transat

Transat annonce la nomination de Bruno Leclaire au poste de chef de la direction des systèmes d'information (DSI) et des solutions numériques, avec effet le 1er novembre. M. Leclaire succèdera à Michel Bellefeuille, qui occupait cette fonction depuis huit ans et qui prendra une retraite active le 31 décembre prochain.

Bruno Leclaire s'est joint à Transat en 2015 en tant que vice-président, Commerce électronique et chef, Solutions numériques. À ce titre, il est en charge de la stratégie numérique de Transat, y compris la distribution en ligne B2C, la gestion de la relation client (CRM), le marketing en ligne et la mobilité. Le cumul de ses fonctions actuelles et de ses nouvelles responsabilités à la DSI amènera M. Leclaire à piloter l'ensemble des grands projets technologiques de la Société.

Après avoir co-fondé Jobboom en 2000, Bruno Leclaire a occupé divers postes de direction, notamment chez Transcontinental et Québecor Média, ce qui lui a permis de développer une vaste expérience en technologies numériques et en commerce électronique.

M. Leclaire détient un baccalauréat en technologie de l'information à l'Université de Sherbrooke.

Voir toutes les nominations