Booking accorde-t-il un traitement de faveur à ses hôtels préférés?

Hébergement, Distribution, International · · Commenter

Le programme d’hôtels préférés de Booking est dans le viseur de l’Umih. La directrice France de l’OTA défend pour sa part sa légitimité, et les raisons de l’affichage avantageux des établissements inscrits.

Booking.com et les OTAs persistent à appliquer des clauses anticoncurrentielles, notamment les clauses de parité tarifaire restreinte ("Hotels preferred"), pourtant interdites par la loi Macron et le Tribunal de commerce de Paris. C’est en tout cas ce qu’affirme l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (Umih), dans un communiqué qui vise Booking. Pourtant, l’Autorité de la concurrence ne formule pas un tel grief, dans son récent bilan de neuf pages sur l’efficacité des engagements pris par l’OTA, que nous avons consulté.

Que pense Vanessa Heydorff, directrice France, Espagne et Portugal de Booking, de la critique du syndicat hôtelier? "Le programme Hotels preferred est parfaitement légal, puisqu’il s’agit d’une offre opt-in : l’hôtelier est libre de le rejoindre ou non. Environ 4,6% de nos hébergements en sont membres". Mais la part des ventes qu’ils représentent serait nettement plus importante.

En retour, les établissements bénéficient d’un meilleur classement dans les résultats d’une recherche pour une destination précise, est-il expliqué sur le site du géant de la réservation hôtelière.

Au final, préférés ou pas, les hôtels ont-ils repris une partie de leur liberté tarifaire? C’est la question à laquelle l’Autorité de la concurrence souhaitait répondre, dans son récent rapport, suite aux engagements pris par Booking en juillet 2015. L’organisme reconnaît qu’il est difficile de se prononcer, puisque la loi Macron a renforcé depuis la fin de la parité (l’étendant aux canaux online des hôteliers). De plus, les attentats ainsi que la concurrence d’Airbnb sont venus perturber l’environnement dans lequel évoluent les hébergeurs.

Lire l'article complet

Source: L'Écho touristique

Twitter

Nominations

Groupe Germain Hôtels

Groupe Germain Hôtels a le plaisir d’annoncer de réjouissantes nominations au sein de son organisation. L’entreprise canadienne en pleine croissance d’un océan à l’autre est fière de compter sur de talentueux professionnels résolus à faire rayonner plus que jamais la bannière des Hôtels Le Germain et des Hôtels Alt.

Monique Strouvens, vice-présidente des ventes et du marketing: Diplômée en tourisme, Monique se passionne pour les tendances et les nouvelles technologies qui façonnent l’industrie du voyage. Ses 30 années d’expérience dans le domaine de l’hôtellerie font d’elle une véritable leader. Elle s’est jointe à Groupe Germain Hôtels à l’hiver 2017 pour y chapeauter les activités de promotion, de vente, de distribution et de marketing afin de maximiser la croissance de l’entreprise dans le marché.

Christina Baldassare, directrice du marketing: Christina est une gestionnaire en marketing aguerrie qui possède plus de 15 ans d’expérience dans les domaines du développement et de la gestion de produits et de marques. Son expertise en développement des affaires, communication, marketing, créativité média et organisation d’événements fait d’elle une précieuse ressource pour Groupe Germain Hôtels. Christina est responsable d’élaborer et de mettre en œuvre la stratégie marketing de l’ensemble du Groupe afin de positionner favorablement ses bannières. Elle supervise notamment les campagnes publicitaires et la conception de divers outils promotionnels.

Marie Pier Germain, directrice des opérations: Bachelière en génie mécanique et détentrice d’une maîtrise du programme EMBA HEC-McGill, Marie Pier est un membre actif de l’entreprise familiale depuis 2006. Elle a débuté sa carrière à Calgary lors de la réalisation du complexe immobilier de l’Hôtel Le Germain en assumant des rôles clés pour la réussite du projet. Au cours des années suivantes, elle a géré les équipes d’architectes, de designers et d’ingénieurs chargées de la construction et de la rénovation des hôtels de l’entreprise, puis a pris la barre de l’Hôtel Alt Montréal en 2015 comme directrice générale. Aujourd’hui directrice des opérations, elle gère les établissements situés dans la grande région de Montréal en plus de veiller au design et à l’architecture des hôtels en construction.

Julie Brisebois, directrice générale, Hôtel Alt Montréal: Cette passionnée du service à la clientèle évolue dans l’industrie hôtelière depuis 2004. Elle a fait ses premières armes à l’Hôtel Le Germain Montréal avant de prendre la direction générale de l’Hôtel Alt Quartier DIX30, à Brossard, puis celle de l’Hôtel Alt Montréal dès l’ouverture de celui-ci en 2014. En 2016, Julie a mis le cap sur Ottawa afin de gérer l’ouverture du tout nouvel Hôtel Alt, puis en assurer avec brio la direction générale. Un an plus tard, elle reprend donc la barre de l’Hôtel Alt Montréal en succédant à Marie Pier Germain.

Jean Philip Dupré, directeur général, Hôtel Alt Ottawa: Bachelier en relations industrielles, Jean Philip s’est bâti une solide expérience en gestion des opérations et en formation dans le secteur de la vente au détail avant de se lancer en hôtellerie, où il a rapidement gravi les échelons. Il s’est joint à Groupe Germain Hôtels en 2015 en intégrant l’équipe chargée de l’ouverture de l’Hôtel Alt Winnipeg à titre de directeur de l’entretien ménager. Par la suite, il a successivement été directeur de l’hébergement à l’Hôtel Alt Winnipeg, directeur des opérations à l’ouverture du Alt Ottawa, puis délégué au développement des affaires de l’Hôtel Alt Winnipeg. Depuis avril 2017, Jean Philip est aux rênes de l’Hôtel Alt Ottawa, rôle qu’il assume avec fierté puisqu’à 27 ans, il est le plus jeune directeur général du Groupe.

Voir toutes les nominations