Bilan touristique de l'année 2016

Associations · · Commenter

Selon le dernier bilan de Tourisme Montréal, les visiteurs ont déferlé sur la métropole en 2016. Dans la foulée d’une année 2015 également très positive, les indicateurs de performance clés montrent une accélération de la croissance tant pour le tourisme d’agrément que pour le tourisme d’affaires.

« Il y a un engouement international pour Montréal. J’aimerais souligner les efforts déployés par l’ensemble de nos partenaires pour faire de la métropole une destination touristique attrayante. L’ajout de nouvelles liaisons aériennes directes, les activités de promotion sur le marché des congrès, l’excellence du produit montréalais et la conjoncture économique favorable sont autant de facteurs qui ont contribué au succès de l’année touristique 2016 », a déclaré Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal. 

Montréal a accueilli 10,2 millions de touristes en 2016, soit une hausse de 3,5 % par rapport à 2015. Les dépenses touristiques ont suivi, progressant de 5,8 % pour atteindre 3,3 milliards de dollars.

Les arrivées de touristes en provenance d’outre-mer ont augmenté de 12,9 % aux frontières du Québec. Par marché géographique, les hausses ont atteint 14 % pour l’Allemagne, 8,4 % pour le Royaume-Uni et 10,4 % pour la France, tandis que le marché chinois a fait un bond de 104,7 %. Par rapport à la même période l’an dernier, la fréquentation touristique internationale a marqué une hausse de 17,8 % en juillet, août et septembre.

Le trafic à l’aéroport Montréal-Trudeau a totalisé 16 583 625 passagers, en hausse de 6,9 % sur 2015. La France a compté pour 49 % des passagers en provenance d’outre-mer.

Pour l’avenir, Tourisme Montréal prévoit une forte croissance des touristes en provenance du Mexique. En décembre 2016 seulement, le nombre d’arrivées de touristes mexicains au Québec a bondi de 98,7 % par rapport à décembre 2015. Plusieurs facteurs expliquent cette croissance, dont l’annulation de l’obligation de visa pour les voyageurs de ce pays, des perspectives économiques prometteuses et un taux de chômage stable. À titre de comparaison, avant l’introduction du visa obligatoire en 2009, le Mexique se classait au troisième rang pour les arrivées de touristes d’outre-mer au Québec. En 2010, après l’introduction du visa obligatoire, le Mexique a glissé en neuvième position, derrière l’Allemagne, la Chine, l’Italie et la Suisse, notamment.

Pour leur part, les touristes américains sont toujours aussi présents dans la métropole. Les arrivées en provenance des États-Unis ont augmenté de 9,5 % en 2016. La progression a été particulièrement marquée au premier trimestre – durant les mois les plus froids de l’année –, ayant atteint 30,6 % par rapport à la même période en 2015. Sur l’ensemble de l’exercice, les arrivées en voiture ont augmenté de 9 %.

Selon les statistiques de l’Association des hôtels du Grand Montréal, le taux d’occupation moyen a atteint 74,3 % pour les hôtels du Grand Montréal en 2016, en hausse de 1,3 point de pourcentage par rapport à l’année précédente. Le prix moyen des chambres a augmenté de 7 % pour s’établir à 167,73 $, et les revenus d’hébergement ont crû de 7,8 % par rapport à 2015.

Le tourisme d’affaires a fortement contribué au bilan positif de l’activité touristique à Montréal. En effet, la métropole a été l’hôte de plus 350 congrès et événements de grande envergure, dont le congrès de l’International Union of Societies for Biomaterials Science and Engineering et la conférence annuelle de l’American Counseling Association.

« Les prévisions sont favorables pour 2017, année des festivités du 375e anniversaire de Montréal. Nous prévoyons lancer d’autres campagnes promotionnelles originales en vue d’attirer davantage les touristes des marchés émergents comme la Chine et le Mexique », a conclu Yves Lalumière. 


À propos de Tourisme Montréal

Tourisme Montréal est l’organisme responsable d’assumer le leadership de l’effort concerté de promotion et d’accueil pour le positionnement de la destination de Montréal sur les marchés des voyages d’agrément et d’affaires et d’orienter le développement du produit touristique montréalais sur la base de l'évolution constante des marchés. Pour plus de renseignements, visitez le site Tourisme Montréal

Cliquez ici pour prendre connaissance du rapport complet.

Twitter

Nominations

Hôtel et Centre de Villégiature du Lac Carling

M. Marc Dériger, directeur général est heureux d’annoncer les nominations suivantes:

Guy Déom au poste de directeur des ventes. M. Déom est en poste depuis le mois d’avril dernier. Il possède une solide expérience en vente et commercialisation de forfaits hôteliers en plus d’une expertise en tourisme d’affaires et gestion d’événements. Il a auparavant été chargé de comptes chez Misa Tours International, gestionnaire de Voyages AML et délégué commercial pour Croisières AML. Son expérience sur le marché corporatif et les réseaux de distribution sont un atout pour l’hôtel.

Justin Charrette, nouveau chef exécutif à l’Hôtel du Lac Carling, en poste depuis le 1er août. Justin Charrette, originaire de l’Outaouais, a complété ses études à l’école hôtelière Relais de la Lièvre et Seigneurie puis a travaillé au Fairmont Château Montebello de 2014 à 2017, avec un passage en France à l’été 2016 afin d’approfondir ses connaissances et élargir ses horizons. Justin est un vrai passionné de cuisine et est prêt à relever le nouveau défi que lui offre l’Hôtel du Lac Carling tel que créer de nouveaux menus avec principalement des produits du terroir et offrir une grande variété de plats savoureux et santé.»

Voir toutes les nominations