Bilan saison estivale en Outaouais

Associations, Marketing · · Commenter

Les investissements ont porté fruit pour l'Outaouais dans le cadre du 150e anniversaire du CanadaLes visiteurs ont été nombreux à fréquenter les bureaux d’information à Gatineau. Les données pour juillet uniquement sont historiques avec une augmentation du taux d’achalandage de 144 %. Cette augmentation combine les actes de renseignements offerts à la maison du tourisme et à nos bureaux satellites situés à MosaïCanada 150 / Gatineau 2017 et au Musée canadien de l’histoire. Le cumul des mois de juin et de juillet représente 29 % d’augmentation.

Provenance des visiteurs : augmentation des visiteurs ontariens et montréalais

La destination semble avoir fait un gain important du nombre de visiteurs ontariens. En effet, nos équipes d’accueil à Gatineau notent une augmentation de 6 % de visiteurs de l’Ontario pour atteindre 16 % de la clientèle desservie. Quant à la clientèle de Montréal qui représentait 10 % en 2016, elle a atteint 13 %. Des gains non négligeables selon les statistiques compilées pour juin et juillet. Ces résultats sont aussi cohérents avec nos efforts marketing sur ces marchés. « L’intérêt des Ontariens et des Montréalais est palpable. Ces données en accueil concordent tout à fait avec les données d’achalandage/provenance du site Gatineau 2017 ce qui est une nouvelle formidable! », selon Manuela Teixeira, présidente du conseil d’administration de Tourisme Outaouais et coprésidente du Comité du 150e à Gatineau. Du côté de Montebello, le nombre d’actes de renseignements offerts durant l’été sera stable malgré une baisse d’achalandage en juillet.

Taux d’occupation

Du côté des hébergements de la région, le taux d’occupation de mai à juillet a bondi de plus de 5 % par rapport à la même période en 2016, pour atteindre un taux moyen de 69,6 % (Données Tourisme Québec). En zone urbaine, le taux moyen dépasse 80 %. Les mois de mai et juin ont été particulièrement achalandés avec une augmentation de 7 % en juin et plus de 9 % en mai. C’est deux fois plus que la moyenne québécoise. Les données du mois d’août s’annoncent tout aussi positives.

MosaïCanada 150 / Gatineau 2017 : un pouvoir attractif important

Les célébrations du 150e anniversaire du Canada ont rempli leur promesse d’attirer les foules. L’événement phare de l’été, MosaïCanada 150 / Gatineau 2017, connait un succès phénoménal! Tout indique que le site du parc Jacques-Cartier va accueillir son millionième visiteur au cours des prochains jours. Cette foule record va au-delà des attentes initiales de 800 000 pour la durée de l’exposition, soit jusqu’au 15 octobre! Les données préliminaires d’un sondage mené sur les lieux révèlent que 53 % des visiteurs sont des touristes (28 % du Québec, 17 % du reste du Canada et 8 % de l’étranger), 26 % sont d’Ottawa et 21 % de Gatineau.2

Impact du sentier culturel sur le centre-ville de Gatineau

Les restaurateurs du centre-ville de Gatineau ont quant à eux connu un été incomparable. Plusieurs notent une augmentation de leur chiffre d’affaires allant de 20 % à 55 % pour le mois de juillet. Les données d’août ne sont pas encore compilées, mais laissent présager des chiffres encore meilleurs, alors que la présence du spectacle VOLTA du Cirque du Soleil a attiré les foules au centre-ville. Ce succès est largement attribué aux célébrations, certes, mais aussi et surtout au Sentier culturel. Selon les données recueillies le long du tracé, on estime à 20 000 le nombre de personnes qui ont visité le centre-ville en raison du sentier culturel. Les trois quarts des piétons rencontrés sur la ligne rouge étaient des touristes. De plus, le premier Festival de l’Humour (6 000 spectateurs), le spectacle VOLTA du Cirque du Soleil, Grease (10 000 spectateurs), À Perte de vue (10 000 spectateurs) et AGWATÀ (10 500 personnes), ont tous atteints, voire surpasser, leurs objectifs comme la plupart des événements et festivals qui se déroulaient cet été dans le cadre du 150e. « Les gens ont été au rendez-vous cet été. Ça me rend fière de voir de tels chiffres et ça confirme qu’on a visé juste », affirme Madame Teixeira.

Une excellente saison pour l’ensemble de l’Outaouais

Dans son ensemble, la région a connu une excellente saison estivale. 85 % des membres sondés par Tourisme Outaouais ont qualifié leurs résultats de bons, très bons, même exceptionnels, et ce, malgré un départ lent pour certains attraits en raison de la météo. La nouvelle portion asphaltée de la Véloroute des Draveurs dans la Vallée-de-la-Gatineau a été extrêmement populaire auprès des cyclistes. Les villages en périphérie, dont Messines, ont reçu un nombre accru de visiteurs en raison de l’asphaltage du tronçon de 21 km. Du côté du Manoir-Papineau, les visites ont triplé cet été, grâce entre autres, à l’accès gratuit aux sites de Parcs Canada offert dans le cadre du 150e anniversaire du Canada. L’été exceptionnel qu’a connu le Manoir Papineau engendre des retombées pour l’ensemble de la Petite-Nation, générant des nuitées et des dépenses dans les commerces voisins. La Fête gourmande de l’Outaouais, pilotée par la Table agroalimentaire de l’Outaouais le 27 août à Chelsea, a accueilli pour sa part 7 000 amateurs de produits locaux. Un succès pour cet événement dont l’aperçu du 2 juillet dernier, la ruelle gourmande, avait aussi connu un grand engouement! Par ailleurs, plusieurs attraits et hébergements ont accueilli une clientèle nouvelle et différente des années précédentes. Davantage d’escapades en semaine, des séjours plus longs et une augmentation des visiteurs européens, américains et canadiens hors Québec.

Une stratégie d’accueil #HôteParfait réussie

Au début de l’été, Tourisme Outaouais s’était engagé à outiller les résidents et employés de première ligne pour qu’ils soient des #HôtesParfaits. À cet effet, 10 formations ont été offertes à près de 250 employés du secteur touristique et plus de 21 000 trousses aide-mémoire ont été distribuées aux gens d’ici ainsi qu’aux visiteurs. Une quarantaine d’activations sur le terrain ont permis à nos équipes de rencontrer les gens de passage dans la région, de même qu’à Ottawa. Parmi les stratégies retenues, notons la distribution de friandises glacées à bord de notre vélo-frigo à l’effigie de la marque de Tourisme Outaouais de même qu’une vidéo 360° qui présente trois expériences #outaouaisfun de façon immersive. Un tel bilan démontre que les investissements dans la région sont payants et que l’apport du municipal, du provincial et du fédéral fait toute la différence. « Ces sommes viennent renforcer le dynamisme du côté québécois de la région de la capitale du Canada. Les investissements en événementiel sont judicieux et permettent de faire entrer de l’argent neuf, non seulement en Outaouais, mais dans l’ensemble du Québec », explique Manuela Teixeira en précisant que les résultats de cette année donnent son sens à la désignation de l’Outaouais comme porte d’entrée du Québec.


À propos de Tourisme Outaouais

Tourisme Outaouais est un organisme privé à but non lucratif, créé par et pour l’industrie il y a 35 ans. Interlocuteur et partenaire privilégié du gouvernement du Québec en matière de tourisme, Tourisme Outaouais participe au développement économique de la région en étant maître d’œuvre de la concertation régionale, de l’accueil, de l’information, de la commercialisation et du développement touristiques.

Twitter

Nominations

Hôtel et Centre de Villégiature du Lac Carling

M. Marc Dériger, directeur général est heureux d’annoncer les nominations suivantes:

Guy Déom au poste de directeur des ventes. M. Déom est en poste depuis le mois d’avril dernier. Il possède une solide expérience en vente et commercialisation de forfaits hôteliers en plus d’une expertise en tourisme d’affaires et gestion d’événements. Il a auparavant été chargé de comptes chez Misa Tours International, gestionnaire de Voyages AML et délégué commercial pour Croisières AML. Son expérience sur le marché corporatif et les réseaux de distribution sont un atout pour l’hôtel.

Justin Charrette, nouveau chef exécutif à l’Hôtel du Lac Carling, en poste depuis le 1er août. Justin Charrette, originaire de l’Outaouais, a complété ses études à l’école hôtelière Relais de la Lièvre et Seigneurie puis a travaillé au Fairmont Château Montebello de 2014 à 2017, avec un passage en France à l’été 2016 afin d’approfondir ses connaissances et élargir ses horizons. Justin est un vrai passionné de cuisine et est prêt à relever le nouveau défi que lui offre l’Hôtel du Lac Carling tel que créer de nouveaux menus avec principalement des produits du terroir et offrir une grande variété de plats savoureux et santé.»

Voir toutes les nominations