Bilan provisoire des Fêtes pour l'industrie du ski

Attraits/Activités · · Commenter

La période festive s’annonçait prometteuse, mais elle n’aura pas connu la conclusion souhaitée. Selon Roger Laroche du Carnet de ski, à l’exception des Cantons-de-l’Est, l’ensemble du Québec a connu une bonne première période du temps des Fêtes mais une seconde plutôt moche qui aura, au sens propre et figuré, refroidi les espoirs de plusieurs. Conséquemment, la majorité des dirigeants de stations de ski du Québec dressent un bilan mitigé, mais qui étonnamment ne serait pas aussi catastrophique qu’on pourrait le croire.

Dans l’ensemble, les stations du Québec ont connu un bon début du temps des Fêtes, mais les gains se sont vite traduits en pertes dès l’avènement des froids polaires en deuxième partie du long congé pourtant mieux étalé qu’à l’habitude avec Noël et le Jour de l’An étant en milieu de semaine. Plus affligées, les stations des Cantons-de-l’Est ont connu un coup d’envoi qui s’est malheureusement transformé en coup de tonnerre dans un ciel bleu jetant une douche froide sur le party des Fêtes. Pluie, grésil, température arctique et pannes de courant ont provoqué la désertion dans les stations estriennes qui ont toutes été contraintes de fermer au moins une journée le 22 décembre. Fermetures qui se sont prolongées à 2 jours pour Sutton et Owl’s Head et 4 jours pour Orford.

Même si les bilans complets seront plus clairs plus tard cette semaine, les représentants de stations de ski contactés par le Carnet du ski reconnaissent à l’unisson que l’achalandage n’a pas été celui espéré et qu’il est même en baisse dans des proportions oscillant entre 15 à 20 %. Une perte importante considérant que cette période génère généralement quasi le tiers des revenus de la saison. Lire la suite.

À lire aussi : Temps des Fêtes mi-figue, mi-raisin pour le ski - La Presse.

Source : Carnet du ski

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 12 août 2019

  • Sheraton Laval et Hilton Montréal/Laval - Isabelle Bertrand
  • Centre de Congrès de Lévis - Maxime Demers-Ménard

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations