Bilan positif: 14e édition Festival Musique du Bout du Monde

Festivals et évènements · · Commenter

Les organisateurs du Festival Musique du Bout du Monde tirent un bilan positif de la 14e édition de l’un des plus grands évènements estivaux gaspésiens. Même s’il est encore trop tôt pour avancer les chiffres officiels, certaines données préliminaires permettent de penser que l’équilibre budgétaire sera maintenu avec un achalandage de plus de 25 000 festivaliers.

LE PARI DES MUSIQUES DU MONDE ENCORE UNE FOIS RELEVÉ

La programmation musicale du festival a su combler les attentes du public en proposant un vaste éventail d’artistes émergents et de têtes d’affiche. Si les soirées du jeudi et du vendredi soir, avec Gregory Charles ou Yann Perreau ont fait danser la foule du chapiteau des Grands Spectacles Hydro-Québec, c’est la soirée du samedi soir avec Tiken Jah Fakoly qui a attiré le plus de spectateurs. La voix du reggae africain a attiré au-delà de 2000 festivaliers sur le plus grand plancher de danse couvert de la péninsule gaspésienne. « Si les Cowboys fringants ont rempli le chapiteau en 2016, c’est la première fois depuis la naissance du festival qu’un artiste de la musique du monde attire autant de spectateurs à Gaspé. C’est un indicateur qui confirme que le FMBM influence les habitudes d’écoute musicale chez son public », remarque le directeur de Musique du Bout du Monde, Stéphane Brochu.

UNE ÉDITION ÉLECTRISANTE

Si la 14e édition a attiré de nombreux festivaliers, elle se distingue aussi par un renouvellement de l’offre : une programmation diversifiée à la plage Haldimand, la découverte de nouveaux lieux de diffusion insolites ou encore la mise en place d’un projet-pilote autour du transport électrique. En collaboration avec le Club Tesla Québec et le TechnoCentre éolien, dix voitures électriques ont quitté Montréal le 9 août pour se rendre à Gaspé, au cœur des festivités. L’homme d’affaires Alexandre Taillefer faisait partie des invités spéciaux du festival. L’objectif avoué de la collaboration du FMBM et du dragon était de mettre en lumière le circuit électrique ceinturant la Gaspésie et de démontrer qu’il est possible de se rendre au bout du monde en véhicule électrique. Cette initiative a offert une opportunité de partenariat avec le FMBM et permet de souligner l’importance des énergies renouvelables ainsi que la collaboration entre les acteurs industriels, tels que le TechnoCentre éolien, LM Wind Power, Ohmega et les entreprises culturelles.

EN ROUTE POUR LE 15e ANNIVERSAIRE

Les organisateurs du Festival Musique du Bout du Monde sont déjà en mode planification pour 2018. La 15e édition se tiendra du 4 au 8 août 2018 en préfestival sur tout le territoire du Grand Gaspé et du 9 au 12 août 2018 au centre-ville de Gaspé. Pour cette édition anniversaire, le comité de programmation poursuivra sa recherche de grands noms, de talents émergents et de nouveaux lieux de diffusion pourraient être inaugurés. D’ici là, le nom de l’artiste au lever du soleil sera dévoilé le 24 novembre à Gaspé. À cette occasion, Musique du Bout du Monde tiendra une activité-bénéfice au profit du Théâtre de la Vieille-Forge à Petite-Vallée, dans le cadre de la campagne de solidarité « Autour du feu pour Petite-Vallée ». Des détails sur ce rendez-vous sont à venir. 

VIDÉO RÉCAPITULATIVE DE LA 14e ÉDITION 

Source: Festival Musique du Bout du Monde 

Twitter

Nominations

Hôtel et Centre de Villégiature du Lac Carling

M. Marc Dériger, directeur général est heureux d’annoncer les nominations suivantes:

Guy Déom au poste de directeur des ventes. M. Déom est en poste depuis le mois d’avril dernier. Il possède une solide expérience en vente et commercialisation de forfaits hôteliers en plus d’une expertise en tourisme d’affaires et gestion d’événements. Il a auparavant été chargé de comptes chez Misa Tours International, gestionnaire de Voyages AML et délégué commercial pour Croisières AML. Son expérience sur le marché corporatif et les réseaux de distribution sont un atout pour l’hôtel.

Justin Charrette, nouveau chef exécutif à l’Hôtel du Lac Carling, en poste depuis le 1er août. Justin Charrette, originaire de l’Outaouais, a complété ses études à l’école hôtelière Relais de la Lièvre et Seigneurie puis a travaillé au Fairmont Château Montebello de 2014 à 2017, avec un passage en France à l’été 2016 afin d’approfondir ses connaissances et élargir ses horizons. Justin est un vrai passionné de cuisine et est prêt à relever le nouveau défi que lui offre l’Hôtel du Lac Carling tel que créer de nouveaux menus avec principalement des produits du terroir et offrir une grande variété de plats savoureux et santé.»

Voir toutes les nominations