Airbnb recherche cinq volontaires pour participer à une mission de recherche scientifique en Antarctique

Hébergement, Distribution, International, Marketing · · Commenter

Airbnb et Ocean Conservancy annoncent le projet « Antarctic Sabbatical », une occasion inédite pour cinq passionnés de se rendre sur le continent le plus reculé de la planète. En décembre, ils rejoindront Kirstie Jones-Williams, scientifique spécialiste de l'Antarctique, pour une mission scientifique sans précédent.

Ces cinq scientifiques citoyens recueilleront des échantillons de neige et étudieront l'ampleur de la présence de microplastiques à l'intérieur de l'Antarctique. Ce projet a pour objectif de sensibiliser l'opinion sur l'impact de l'être humain sur le climat, dans l'un des écosystèmes les moins connus et les plus isolés au monde. En comprenant l'ampleur de la pollution plastique générée dans d'autres régions du monde, ces scientifiques citoyens fourniront des informations au monde entier pour aider à préserver à la fois l'Antarctique et le reste de la planète.

« Pour la plupart des gens, l'Antarctique est un continent immaculé et isolé, mais nous avons récemment trouvé des preuves que même les endroits les plus reculés sont touchés par la pollution plastique. Grâce à cette expédition, nous allons mieux comprendre les chemins que prennent les microplastiques pour arriver jusque dans des régions éloignées comme l'Antarctique. Il est de notre responsabilité de protéger la nature dans le monde, et cette expédition intervient à un moment décisif pour le souligner », déclare Kirstie Jones-Williams. « Ce sera un travail difficile qui demande de la rigueur scientifique, face à des conditions hivernales intransigeantes. Nous recherchons des citoyens du monde, passionnés et enthousiastes à l'idée de rejoindre l'équipe et de faire connaître nos découvertes au monde entier. »

Au cours de cette expédition d'un mois, les scientifiques citoyens vont :

  • Suivre une formation en immersion à Punta Arenas, au Chili. Ils se prépareront avec des cours sur la glaciologie, l'échantillonnage sur le terrain, le travail en laboratoire et l'utilisation de l'équipement.
  • Se rendre en Antarctique pour commencer leur mission scientifique. Ils y atterriront sur une piste naturelle de glace bleue située en plein cœur du continent, là où les recherches seront menées.
  • Recueillir des échantillons de neige au sein de l'Antarctique et les étudier pour détecter la présence de corps étrangers sous forme de microfibres. Ils détermineront ainsi la distance parcourue par ces déchets polluants à travers le monde.
  • Visiter le pôle Sud, où l'on peut faire le tour du monde en seulement quelques pas.
  • Découvrir la beauté de l'Antarctique en explorant des sites comme la cascade de glace de Drake, le Charles Peak Windscoop et Elephant's Head, pour en apprendre davantage sur la géographie du continent.
  • Retourner au Chili pour continuer à étudier leurs découvertes. Ils travailleront avec Ocean Conservancy pour devenir ambassadeurs de la protection des océans. Dans le cadre de ce rôle, leurs informations permettront d'en savoir plus sur les mesures que la communauté Airbnb et d'autres peuvent prendre pour contribuer à réduire notre empreinte plastique collective et soutenir la mission d'Ocean Conservancy.

Airbnb s'engage à offrir à sa communauté la possibilité de voyager de manière durable, du début à la fin du séjour. Pour aller plus loin dans cet engagement, Airbnb travaille avec Ocean Conservancy dans le but de mettre les découvertes de cette expédition au service de leur travail de pédagogie et de sensibilisation. Airbnb mène également une étude pour mesurer et comprendre l'impact de son activité sur l'environnement et déterminer ce qui peut être fait pour réduire cette empreinte au fil du temps. Ces étapes posent des bases qui serviront à mieux éclairer nos futurs engagements et notre projet : devenir un acteur majeur du voyage responsable.

« Ce partenariat avec Airbnb est une occasion incroyable de poursuivre notre lutte contre le plastique dans les océans et de sensibiliser l'opinion sur ce problème », a déclaré Janis Searles Jones, président d'Ocean Conservancy. « Nous avons mis en place un programme annuel et international de nettoyage des côtes, où des bénévoles non seulement ramassent les déchets sur les plages et cours d'eau du monde entier, mais répertorient également chaque objet dans notre base de données. Ocean Conservancy travaille ainsi depuis longtemps avec des scientifiques citoyens, et nous avons hâte que les résultats de cette expédition se traduisent en solutions au niveau global. »

La communauté Airbnb attache beaucoup d'importance à une idée saine et durable du voyage, notamment les 64 % de voyageurs qui ont choisi Airbnb en 2018. Il s'agit d'une solution de voyage responsable au niveau environnemental*, qui exploite le potentiel offert par les espaces inoccupés dans les logements des particuliers.

  • Depuis août 2018, plus de 5 millions de voyageurs ont séjourné dans des logements respectueux de l'environnement sur la plateforme**.
  • Dans le monde, ce sont 88 % des hôtes Airbnb qui intègrent des pratiques écologiques à leur activité d'accueil de voyageurs, notamment en utilisant des produits de nettoyage écologiques, en recyclant, en incitant les voyageurs à utiliser les transports en commun ou en installant des panneaux solaires*.
  • Sur Airbnb, les voyageurs découvrent également un grand nombre d'expériences qui profitent à la planète, tout en leur permettant de rencontrer des experts et défenseurs du développement durable au niveau local. Ainsi, l'entreprise a vu ses réservations d'expériences sur le thème de l'écologie et du développement durable augmenter de 196 % au cours de l'année passée**.

« Par cette collaboration avec Ocean Conservancy, nous mettons en lumière le problème des microplastiques afin d'encourager une audience mondiale à réfléchir sérieusement aux conséquences de notre mode de vie et de notre action collective », a déclaré Chris Lehane, Senior Vice President of Global Policy and Communications chez Airbnb. « Bien qu'Airbnb soit intrinsèquement plus respectueux de l'environnement que les autres modes de voyage en utilisant des espaces déjà construits, nous devons continuer à trouver des moyens pour que la plateforme contribue à réduire l'impact des humains sur l'environnement. Il y a encore beaucoup à faire et nous chercherons à en faire beaucoup plus à l'avenir. »

Ce break en Antarctique fait suite à Italian Sabbatical, un projet de revitalisation urbaine par Airbnb et Wonder Grottole, qui a permis à cinq volontaires de passer trois mois dans la commune historique de Grottole, dans le sud de l'Italie, pour aider à redynamiser une communauté sur le point de disparaître. Le programme est conçu pour les inciter à profiter de ce temps libre pour donner de leur temps aux gens et aux lieux qui les entourent, tout en vivant une expérience qui peut transformer leur vie.

Pour déposer votre candidature au programme "Antarctic Sabbatical", rendez-vous sur airbnb.com/sabbatical et remplissez le formulaire. Des conditions s'appliquent.***

* Ressenti des voyageurs basé sur près de 12 000 réponses à une enquête envoyée à un échantillon de comptes voyageurs Airbnb volontaires ayant effectué un voyage dans certains pays en 2018. Aucun paiement ou autre récompense incitative n'a été fourni en échange de la participation à l'enquête.

** D'après des données internes d'Airbnb sur la croissance globale d'une année sur l'autre dans le nombre d'arrivées de voyageurs dans des logements actifs et respectueux de l'environnement (les logements définis comme respectueux de l'environnement correspondent aux catégories suivantes : « maison organique », « yourte », « cabane dans les arbres », « tente », « gîte » et « cabane »), ainsi que dans le nombre de réservations d'expériences. Les données comparées s'étendent du 1er août 2018 au 1er août 2019.

*** Avant de déposer votre candidature, lisez attentivement les conditions de sélection disponibles sur le site web. Les candidats doivent être âgés de plus de 18 ans et en mesure de se rendre au Chili et en Antarctique pendant un mois, de novembre à décembre 2019, pour effectuer un travail bénévole en tant que scientifique citoyen, et disposer d'un niveau d'anglais suffisant pour tenir une conversation. La sélection finale des cinq scientifiques citoyens sera annoncée le 30 octobre. Ce break est ouvert aux résidents des pays et régions suivants : Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Autriche, Australie, Belgique, Brésil, Canada, Chili, Chine, Danemark, Corée du Sud, Dubaï, Espagne, États-Unis, France, Irlande, Inde, Italie, Hong Kong, Japon, Malaisie, Mexique, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Russie, Singapour, Suède, Suisse, Taïwan et Thaïlande.


À propos d'Airbnb

Depuis sa création en 2008, Airbnb a pour mission de créer un monde où chacun peut se sentir chez soi, ailleurs, en proposant des expériences de voyages responsables, locales, authentiques, diversifiées, inclusives et durables. Airbnb utilise de façon unique la technologie pour donner à des millions de personnes à travers le monde les moyens d'être plus autonomes financièrement, en leur permettant de valoriser et monétiser leurs logements, leurs passions et leurs talents, et de devenir ainsi de véritables professionnels du secteur de l'hébergement. La plate-forme Airbnb donne accès à plus de 7 millions de logements uniques dans plus de 100 000 villes à travers 191 pays et régions. Avec les expériences, Airbnb propose de découvrir des passions et des communautés locales de manière inédite, à travers plus de 40 000 activités uniques, animées par des hôtes dans plus de 1 000 régions du monde. La plate-forme communautaire d'Airbnb profite à tous : hôtes, voyageurs, employés et communautés où elle opère.


À propos d'Ocean Conservancy

Le travail d'Ocean Conservancy consiste à protéger l'océan face aux enjeux du monde d'aujourd'hui. En collaboration avec leurs partenaires, ils mettent en place des solutions scientifiques pour une meilleure santé des océans, de la faune et des communautés qui en dépendent.


À propos de Kirstie Jones-Williams

Kirstie Jones-Williams, scientifique dédiée à l'Antarctique, est spécialisée dans l'étude de l'impact des microplastiques sur le zooplancton marin polaire. Elle poursuit actuellement un doctorat en sciences biologiques à l'Université d'Exeter au Royaume-Uni, avec le financement du programme de formation NERC GW4+ DTP.

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, SEMAINE DU 28 OCTOBRE 2019

  • Auberge Saint-Antoine - Rosalie Bourdages
  • L’InterContinental Montréal - Jeoffrey Chailloux
  • Palais des congrès de Montréal - Stéphanie Lepage

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations