Airbnb met à l'essai une nouvelle plateforme pour des réfugiés et...

Hébergement, International · · Commenter

Airbnb, chef de file mondial du secteur de l'accueil, a lancé un programme pilote basé sur une nouvelle plateforme qui permettra aux organismes de secours et sans but lucratif de jumeler facilement les réfugiés, les évacués et les personnes dans le besoin avec des hôtes qui offriront de les héberger temporairement, sans frais.

Les organismes autorisés au Canada, notamment SINGA Québec, l'Inland Refugee Society of BC et Kinbrace, pourront désormais consulter les listes d'Airbnb et réserver des logements pour les réfugiés et les personnes déplacées par l'intermédiaire de la plateforme.

Plus tôt cette année, Airbnb s'est fixé l'objectif d'offrir un hébergement de courte durée à 100 000 personnes démunies, partout dans le monde, au cours des cinq prochaines années. À cette fin, le programme pilote permettra aux organismes de secours de réserver aisément des logements qui seront mis gratuitement à la disposition des réfugiés. À ce jour, 6 000 logements sont proposés sans frais, et les gens qui souhaitent accueillir des personnes dans le besoin peuvent aller sur le site Refugees/Become a host.

« On se sent facilement démuni devant des défis comme la crise des réfugiés, mais la modeste contribution de chacun peut avoir des retombées considérables », a affirmé le cofondateur d'Airbnb, Joe Gebbia. « Le simple fait d'héberger des gens chez soi pour quelques nuits peut changer la vie d'une personne. »

« Auparavant, le personnel d'Airbnb collaborait directement avec les organismes de secours pour loger des réfugiés chez des hôtes qui offraient de les accueillir », a ajouté M. Gebbia. « Grâce à ce nouvel outil, les organismes de secours du monde entier pourront maintenant jumeler sans intermédiaire les personnes dans le besoin avec des hôtes inscrits à Airbnb, sans frais, ce qui réduira les délais d'attente et les occasions manquées. »

« Le nouveau partenariat entre Airbnb et divers organismes internationales et canadiens de services aux réfugiés est un excellent exemple de solution novatrice, et j'invite les autres entreprises à envisager des moyens tout aussi créatifs d'aider les réfugiés et les nouveaux arrivants », a déclaré le ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Ahmed Hussen.

« Kinbrace remercie Airbnb de mettre sa plateforme et les ressources de sa communauté au service de l'hébergement d'urgence pour les réfugiés », a déclaré Chris Wiesinger, président de la Kinbrace Community Society. « L'hébergement immédiat des nouveaux arrivants au Canada répond à un besoin crucial et assure ainsi la dignité, la sécurité et la protection de personnes vulnérables et de leurs familles. Kinbrace est ravie de collaborer avec Airbnb pour accueillir les réfugiés dans la région métropolitaine de Vancouver. »

« Lorsque les demandeurs d'asile arrivent au Canada, ils sont épuisés, perdus et ne savent pas ce qui les attend », a souligné Julia St. Pierre, de l'Inland Refugee Society of BC. « Cette collaboration contribuera à faciliter leur adaptation au Canada, grâce à l'appui de Canadiens bienveillants. »

« En tant qu'entreprise sociale inscrite dans un mouvement citoyen international, nous sommes heureux de nous associer à Airbnb pour participer à ce grand projet, a déclaré Jasmine Van Deventer, directrice générale de SINGA Québec. Cette initiative donnera aux personnes réfugiées un accès à des logements à un moment charnière de leur vie et permettra de créer des liens de confiance entre elles et les communautés locales ».

Au cours des mois et des années à venir, Airbnb s'emploiera à accroître le nombre de partenaires reliés à la plateforme.

Airbnb a pour mission de créer un monde où les gens puissent se sentir chez eux où qu'ils soient, et offre son soutien aux réfugiés et aux personnes déplacées depuis plusieurs années :

  • En 2012, les membres de la communauté d'Airbnb ont offert d'héberger sans frais les personnes déplacées après le passage de l'ouragan Sandy. L'idée a inspiré la création d'un programme d'aide en cas de catastrophe qui, depuis, a permis d'offrir un hébergement temporaire gratuit aux personnes touchées par 65 sinistres dans le monde.
  • Jusqu'à maintenant, nous avons offert plus de 5 000 nuitées d'hébergement sans frais à des travailleurs humanitaires oeuvrant dans des camps de réfugiés sur les îles de Kos et de Lesbos, à Ioannina, à Athènes et dans les Balkans.
  • L'an dernier, nous avons versé jusqu'à 1 million de dollars en contributions de contrepartie au Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) pour appuyer le travail de l'organisme auprès des réfugiés.
  • Depuis novembre 2016, plus de 550 hôtes inscrits à Airbnb ont partagé un repas des fêtes avec des familles de réfugiés réinstallées, et ont pu ainsi se rapprocher et apprendre à se connaître. En 2017, nous étendrons la portée de l'initiative au Canada et en Europe, ce qui permettra à nos membres d'offrir des repas chauds à des futurs citoyens et de tisser des liens avec eux.
  • Au début de l'année, Airbnb s'est engagé à verser 4 millions de dollars sur quatre ans au Comité international de secours pour répondre aux besoins les plus critiques des populations déplacées dans le monde.

Source: Airbnb  

Twitter

Nominations

Bruno Leclaire nommé chef de la direction des systèmes d'information de Transat

Transat annonce la nomination de Bruno Leclaire au poste de chef de la direction des systèmes d'information (DSI) et des solutions numériques, avec effet le 1er novembre. M. Leclaire succèdera à Michel Bellefeuille, qui occupait cette fonction depuis huit ans et qui prendra une retraite active le 31 décembre prochain.

Bruno Leclaire s'est joint à Transat en 2015 en tant que vice-président, Commerce électronique et chef, Solutions numériques. À ce titre, il est en charge de la stratégie numérique de Transat, y compris la distribution en ligne B2C, la gestion de la relation client (CRM), le marketing en ligne et la mobilité. Le cumul de ses fonctions actuelles et de ses nouvelles responsabilités à la DSI amènera M. Leclaire à piloter l'ensemble des grands projets technologiques de la Société.

Après avoir co-fondé Jobboom en 2000, Bruno Leclaire a occupé divers postes de direction, notamment chez Transcontinental et Québecor Média, ce qui lui a permis de développer une vaste expérience en technologies numériques et en commerce électronique.

M. Leclaire détient un baccalauréat en technologie de l'information à l'Université de Sherbrooke.

Voir toutes les nominations