Airbnb hors-la-loi à Berlin, d’autres villes tentent de mettre le holà

Hébergement · · Commenter

Berlin ne plaisante plus avec AirBnB.  À partir du 1er mai, il sera interdit aux propriétaires d’utiliser la plate-forme californienne et ses équivalents pour louer leur logement dans son entier (la location d’un couchage ou d’une chambre devrait rester possible). Comme l’explique RFI sur son site, avec 30 millions de nuitées par an, la ville est devenue une des plus touristiques d’Europe. Une tendance qui profite bien plus à Airbnb qu’à l’hôtellerie et aux hébergements traditionnels.

Plus de logements pour les touristes que pour les Berlinois?

Mais surtout, comme l’explique RFI, « la multiplication des offres réservées aux touristes a très rapidement asséché le nombre d’appartements disponibles sur le marché de la location pour les Berlinois. » La capitale allemande va donc utiliser les grands moyens : obligation pour les propriétaires de faire une demande officielle aux autorités, obligation pour AirBnB de transmettre leurs coordonnées à l’administration fiscale, amende allant jusqu'à 100 000 euros pour les propriétaires contrevenants! Cliquez ici pour lire la suite.


Les "brigades anti-AirBnb" de Berlin par ITELE

Source: Usine Digitale

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 20 mai 2019

  • Tourisme Baie-James - Isabelle Milord
  • Groupe Voyages Québec - Angelina Miconiatis
  • Alliance de l’industrie touristique du Québec - Jean-Philippe Bastien, Catherine Blanchette, Manon Blanchet, Anne-Hélène Couturier
  • Raymond Chabot Grant Thorton - Véronique Boucher

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations