AirBnB, canal de distribution hôtelière?

Chronique e-tourisme · · Commenter

Frédéric GonzaloOn leur donne plusieurs noms, de sites collaboratifs à économie du partage en passant par le peer-to-peer. De quoi parle-t-on? De plateformes permettant aux individus de se mettre en contact directement avec d’autres individus, sans passer par un intermédiaire. Le fleuron de ce mouvement est évidemment AirBnB, dont on parle abondamment depuis plus de deux ans, mais l’économie collaborative ratisse très large.

Hébergement: AirBnB, Couchsurfing, HomeAway (Abritel), Wimdu, Roomorama, HouseTrip, etc.
Restauration: Cookening, EatWith, etc.
Transports: Über, Lyft, ZimRide, etc.
Tours & Activités: Vayable, CanaryHop, etc.

Lire aussi: Hébergement illégal: l’industrie touristique face à un dilemme

If you can’t beat them, join them!
Pendant que les décideurs cherchent des solutions devant cette nouvelle et épineuse situation, notamment par la régularisation et la perception des taxes appropriées par des sites comme AirBnB, on voit de plus en plus d’auberges et hôteliers indépendants placer de l’inventaire sur ces réseaux, question de profiter de l’achalandage et des réservations incrémentales qu’on peut y trouver. Mais est-ce une bonne idée? Pour une auberge de quelques chambres, dont le propriétaire est habitué de répondre à chaque demande et d’allouer une chambre spécifique, il peut effectivement s’agir d’un canal non-traditionnel, assumant que le prix affiché inclue les taxes (provinciale, fédérale, régionale) applicables. Mais pour un grand hôtel comptant sur plus de 100 chambres? Pas vraiment.

UberLa prochaine frontière: le tourisme d’affaires
Lors de la conférence annuelle du GBTA (Global Business Travel Association) cet été, on annonçait l’intégration de l’offre et inventaire d’AirBnB et de l’application mobile de transport Über au sein de l’outil de gestion des voyages d’affaires Concur, le leader mondial dans le domaine. Le buzz de la conférence était d’ailleurs au sujet de l’intention clairement avouée des sites collaboratifs de percer sur le marché du tourisme d’affaires, donnant de nouvelles options aux voyageurs lors de leurs séjours et conférences.























Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, on voit qu’il y encore très peu d’internautes ayant fait l’expérience de ces sites d’hébergement alternatif, toute proportion gardée, à l’échelle mondiale. Il y a donc largement d’espace pour la croissance, ce qui explique sûrement pourquoi AirBnB obtenait plus tôt cette année un financement 450 millions de dollars, et une évaluation sur papier de 10 milliards de dollars, soit plus que Hyatt ou InterContinental Hotels & Resorts! Sans parler d’Über, qui vaudrait 16 milliards de dollars...

Formations
Vous souhaitez discuter des canaux de distribution, de TripAdvisor au rôle de Google en passant par les nouvelles plateformes, telles AirBnB et les autres? Voici les prochaines dates de formation sur le sujet:


Rédigé par Frédéric Gonzalo, collaboration spéciale.

Twitter

Nominations

Tourisme Baie-James

Tourisme Baie-James est fier d’annoncer les nominations de madame Joanik Linteau au poste de chargée de projets, accueil et marketing.

Étant à l’emploi de Tourisme Baie-James depuis le 12 décembre 2005 en tant que coordonnatrice du réseau d’accueil, et une ressource partagée pour le compte de Tourisme Eeyou Istchee, madame Joanik Linteau continuera d’assumer un leadership au niveau de la planification et de la mise en œuvre de la stratégie régionale d’accueil et de signalisation. De plus, elle sera en charge du déploiement du plan de commercialisation de la destination d’Eeyou Istchee Baie-James et sera amenée à collaborer sur différentes actions de promotion et de marketing avec le reste de l’équipe marketing.

Nous sommes persuadés qu’elle aura à cœur le développement et la performance de l’organisation et de la région et qu’elle saura se plaire au sein de son nouveau poste.

Madame Linteau travaille à partir des bureaux de Tourisme Baie-James. Vous pouvez la joindre soit par courriel au jlinteau@tourismebaiejames.com ou par téléphone au 418 748-8140, poste 226. 

Voir toutes les nominations