ACCRO: un rendez-vous innovant pour les professionnels de l'événementiel

À l'agenda · · Commenter

Comment se renouveler et améliorer ses pratiques en matière d’événementiel? Ce sont précisément les questions que s’est posées Joannie Bergeron, fondatrice et directrice générale de l’agence Immersive Productions. Pour y répondre, elle a créé un événement unique en son genre: ACCRO.

Véritable laboratoire vivant, ACCRO permet de découvrir des entreprises, des services et des produits par l’expérimentation. À travers les expériences et conférences, les professionnels de l’industrie (communication, marketing et événement) peuvent réellement comprendre les différentes facettes de l’innovation et comment les intégrer.

« Il y a trois ans, j’ai observé qu’il y avait vraiment un manque sur le marché, les gens ne pouvaient pas comprendre l’innovation, car elle n’était pas accessible. Alors j’ai décidé de mettre en lien les créateurs avec les décisionnels. J’ai une vision très claire de ce que devrait être l’industrie expérientielle au Québec et grâce à ACCRO, nous venons combler les manques. Notre volonté est aussi de mettre en lumière les talents locaux québécois », a confié Joannie Bergeron à TourismExpress.

TourismExpress a assisté à la troisième édition d’ACCRO, qui s’est déroulée le jeudi 27 septembre dernier à la TOHU, à Montréal. L’événement fut un grand succès pour les 450 participants, grâce à du contenu et à des expériences de qualité.

DES EXPOSANTS TRIÉS SUR LE VOLET

Parmi les entreprises participantes, nous avons pu découvrir MusicMotion avec ses installations interactives alliant musique, projection et lumière, MySmartJourney avec son système de vote d’expérience, Freeman et sa zone immersive, le robot de caméras 360 de Virtuo, la zone olfactive de Elixir Marketing Olfactif, et plus encore.

Les exposants sont bien choisis et variés. Joannie Bergeron est loin d’avoir pris la voix de la simplicité. Jusqu’à présent, elle renouvelle chaque année ses exposants afin de toujours apporter de la nouveauté aux participants.

« Du point de vue des entreprises innovantes, on identifie 10 catégories d’entreprises par année. Par exemple, on a le design d‘espace, les installations interactives ou encore la restauration. On fait un gros travail de recherchiste en amont », précise l’organisatrice.

LES PROBLÉMATIQUES DU SECTEUR

D’après Joannie Bergeron, l’accessibilité à l’innovation reste une grande problématique.

« Il faut intégrer, faire une innovation créativité intelligente. Ce qui marche bien se doit d’être revisité, optimisé, défié. Il faut oser ouvrir de nouvelles perspectives. Par exemple, avec la réalité augmentée, on peut faire énormément de choses, mais il faut déjà la comprendre et puis identifier comment on peut l’intégrer à sa stratégie », explique Joannie Bergeron.

Cette année, pour la troisième édition, l’emphase était notamment mise sur l’image dans les événements avec une multitude d’options créatives de photobooths! Jusqu’où ira la mode des photobooths?

Le Centre Phi, avec Element IA, a développé un système de reconnaissance faciale avec en toile de fond des décors de Montréal. Sachez qu’il existe également de nouveaux moyens pour ne plus avoir à entrer votre adresse courriel pour recevoir la photo! Emisys a créé un système qui vous permet de payer et de transférer vos photos directement sur une carte magnétique.

Une autre innovation précieuse pour notre industrie s’appelle le marketing sensoriel. Très peu utilisé au Québec, le marketing sensoriel gagne du terrain dans l’événementiel, mais aussi dans les hôtels et les attractions touristiques. « Notre cerveau mémorise les odeurs plus que vous le pensez », explique Christine Chamberland-Beaudoin, présidente et fondatrice d’Elixir, marketing olfactif.

L’échange de monnaie sur les festivals tend réellement à disparaître grâce à des solutions de « démonétisation » efficaces, comme le propose Emisys. On peut gérer en temps réel son stock et le flux de clients d’un bar à l’autre, par exemple.

Petit coup de cœur également pour U Frost, qui a développé la première machine au monde qui gèle instantanément tout liquide. Résultat: une bouchée rafraîchissante, abordable et divertissante. La machine ne nécessite pas de branchement, donc c’est une bonne option pour des événements extérieurs.

« L’année prochaine, ACCRO deviendra certainement encore plus gros », a déclaré l’organisatrice. L’événement devrait se dérouler à nouveau à la TOHU, un lieu amovible qui s’accorde très bien avec la vision de Joannie Bergeron. Si vous désirez être exposant, les tarifs commencent à partir de 1000$.

Gwendoline Duval, pour TourismExpress

Tags:

Twitter

Nominations

Tourisme Baie-James

Tourisme Baie-James est fier d’annoncer les nominations de madame Joanik Linteau au poste de chargée de projets, accueil et marketing.

Étant à l’emploi de Tourisme Baie-James depuis le 12 décembre 2005 en tant que coordonnatrice du réseau d’accueil, et une ressource partagée pour le compte de Tourisme Eeyou Istchee, madame Joanik Linteau continuera d’assumer un leadership au niveau de la planification et de la mise en œuvre de la stratégie régionale d’accueil et de signalisation. De plus, elle sera en charge du déploiement du plan de commercialisation de la destination d’Eeyou Istchee Baie-James et sera amenée à collaborer sur différentes actions de promotion et de marketing avec le reste de l’équipe marketing.

Nous sommes persuadés qu’elle aura à cœur le développement et la performance de l’organisation et de la région et qu’elle saura se plaire au sein de son nouveau poste.

Madame Linteau travaille à partir des bureaux de Tourisme Baie-James. Vous pouvez la joindre soit par courriel au jlinteau@tourismebaiejames.com ou par téléphone au 418 748-8140, poste 226. 

Voir toutes les nominations