La mobilité bouscule les frontières administratives

Études · · Commenter

La mobilité oblige les acteurs du tourisme institutionnel à réfléchir aux besoins du client avant de considérer leur territoire comme l’échelle définitive et obligatoire. L’Internet mobile se développe de manière exponentielle et d’ici 2015, la majorité des connexions se feront par l’intermédiaire d’un appareil mobile. L’enjeu pour les destinations n’est donc pas de simplement recenser leur offre, mais surtout de mettre en scène le territoire en proposant une expérience touristique et d'établir des itinéraires de visites qui prennent en compte le temps et le profil du consommateur, proposer des thématiques et faire découvrir le territoire. Cet espace ne se limite pas à une ville, mais à un territoire plus vaste, espace logique de découverte. Il faut donc que les applications intelligentes soient conçues à la bonne échelle, celle qui correspondra aux besoins des visiteurs.

Certains territoires de France ont habilement joué le jeu de la mutualisation entre offices de tourisme pour publier des applications à la bonne échelle. De plus, ils ont pu réunir des budgets de promotion et ont rendues leurs applications multiplateformes (Android et Apple) en plus d'être adaptées à la consultation sur tablettes.

Source, Réseau de veille en Tourisme 

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, SEMAINE DU 28 OCTOBRE 2019

  • Auberge Saint-Antoine - Rosalie Bourdages
  • L’InterContinental Montréal - Jeoffrey Chailloux
  • Palais des congrès de Montréal - Stéphanie Lepage

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations