Industrie touristique: la ministre Vien exige plus de cohérence

Hébergement, Gouvernements, Marketing · · Commenter

Le SoleilMalgré la grogne qui couve en région, la ministre Dominique Vien maintient qu'il faut exiger plus de cohérence et d'efficacité du milieu touristique. 

Le Soleil a fait état la fin de semaine dernière des inquiétudes que suscitent parmi les 22 associations touristiques régionales (ATR) du Québec les propositions de réforme de la ministre.

En autre chose, la ministre Vien envisage de récupérer une partie des 49 millions $ générés chaque année par la taxe spécifique sur l'hébergement (TSH) et actuellement gérés par les ATR. La somme servirait à élaborer un seul et unique plan de promotion destiné à séduire les touristes de l'extérieur du Québec.

«Est-ce qu'il y a moyen de moderniser nos façons de faire? a demandé la ministre, hier. Je pense que oui. En marketing et en promotion, par exemple, on ne peut pas avoir 25 000 messages. Ça ne marche pas. Sinon, le message est dilué. On ne sait pas de quoi on parle, et personne ne comprend.»

Selon les informations obtenues hier, la proposition de la ministre laisserait aux ATR la responsabilité et le budget de promotion de leur région à l'intérieur du Québec, mais avec plus de reddition de comptes. Pour le volet «hors Québec», une table de l'industrie touristique où siégeraient les différents partenaires, dont les ATR, élaborerait un plan de commercialisation ciblé, commun à tous mais flexible. Lire la suite.

Source : Le Soleil

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 11 NOVEMBRE 2019

  • Ôrigine artisans hôteliers - Amélie Leduc Dauphinais
  • Marriott Château Champlain - Anne-Marie Dorion

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations